Michael Schumacher serait dans un état de conscience minimal selon Matilde Leonardi

L'ancien pilote de Formule 1 Michael Schumacher a totalement disparu du devant de la scène suite à un grave accident dans la station de Méribel lors de ses vacances aux sports d'hiver. Alors que ses fans le croyaient dans un état végétatif, une infirmière révèle qu'il est bel et bien conscient. Suite à cette révélation, une neurologue pense qu'il n'est que dans un état de conscience minimal. Qui croire alors ? L'article vous en dit plus.

Les révélations réjouissantes d'une infirmière

Tout commença lorsque Michael Schumacher s'est rendu dans le service de neurologie de l'hôpital européen Georges Pompidou pour bénéficier une fois de plus d'un traitement dans le cadre de sa guérison. C'est ainsi qu'une infirmière de ce service qui n'a pas tenu sa promesse du respect du secret professionnel raconte à une amie que l'ex-champion était sous traitement dans son service. Suite à ces mots à voir ici, l'amie de cette infirmière partage l'information sur les réseaux sociaux qui s'est répandue en très peu de temps. Il faut avouer que cette information n'a pas laissé indifférents les fans du pilote qui ne pensaient plus jamais que son état s'améliorerait. Mais contre toute attente, un neurologue réagit à cette information en faisant des révélations peu réjouissantes.

Une neurologue incite à la prudence sur l'état de santé de Michael Schumacher

Suite à la bonne nouvelle sur l'état de santé de Michael Schumacher répandue grâce à l'infirmière du service où il effectuait son traitement, une neurologue estime qu'il ne faudrait pas se réjouir de sitôt. Bien qu'elle n'ait pas accès au dossier médical de Michael Schumacher, Matilde Leonardi, neurologue et directrice d'un centre de recherche sur le coma pense qu'il est dans un état de conscience minimal. Selon elle, les personnes dans cet état ne peuvent presque jamais se rétablir. Elles peuvent par exemple tourner la tête lorsqu'on les appelle. Au final, il est difficile de connaitre les vraies révélations entre les deux évoquées. Tout le monde n'espère que le patient se rétablisse vite.